header Accueil | RCI en Page D Acceuil | Ajouter à vos favoris | RSS/Atom
RECHERCHER SUR RCI   Recherche Avancée »
 
Archives
Lun Mar Mer jeu Ven Sam Dim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Newsletter
inscrivez vous pour recevoir le newsletter:


email Envoyer à un ami | print Version à imprimer | Add to your del.icio.us del.icio.us | Digg this story Digg this comment Réactions (0 posté)
Le nouvel album du groupe Nu Look: Une œuvre musicale de bonne facture

par Classique Webmaster on 17 Octobre, 2013 13:19:22

image
Tout le monde rêve d’un changement du paysage musical haïtien. Mais cette perception ne peut pas se concrétiser sans l’apport et la participation de tous. Aujourd’hui, un terrible vent souffle sur l’industrie musicale haïtienne et peut causer des dégâts énormes si les fondateurs et responsables de groupes musicaux ne changent pas le décor. Pétion-Ville mare ! C’est un signe annonciateur, indiquant qu’une pluie torrentielle va s’abattre sur l’industrie musicale haïtienne (la HMI). Cela va surtout affecter la section rythmique de certains groupes musicaux, principalement ceux qui luttent pour percer dans cette industrie musicale qui n’offre pas de cadeaux. C’est la saison des transferts des musiciens comme cela se fait dans la ligue américaine de basketball. Les défections se multiplient. On vit actuellement un phénomène d’osmose dans cette industrie.

On enregistre un va-et-vient continuel de musiciens aux séances de répétition de groupes différents des leurs. Cela n’exclut pas les orchestres de l’ancienne génération qui convoitent les jeunes talents en herbe. Le vent du nord les emporte dans la nuit sombre de l’oubli. On voit bien qu’un jeune chanteur a déjà oublié le groupe qui l’a rendu plus ou moins populaire, mais pas encore célèbre. Mais c’est une ambiance de carnaval sur le grand boulevard! Sa se anbyans kanaval! C’est un jeu sauve-qui-peut qui se déroule  dans cette industrie, où les requins mangent les petits poissons. Les petits dévorent aussi les plus faibles. C’est du « chen manje chen ».

Nu Look peut-il réinventer son succès d’hier?

Au moment où le tourbillon transporte au loin tout ce qu’il trouve sur son passage, déserteurs, détracteurs, recruteurs de musiciens, démissionnaires, administrateurs et managers, le groupe Nu Look se met à l’abri en gardant un profil bas. Il s’abrite derrière un silence qui fait peur à ses compétiteurs immédiats, notamment Klass, Zenglen, Disip, Djakout # 1, Carimi, T Vice, Harmonik, Gabel, etc. Nu Look est actuellement en studio, peaufinant son prochain album. Hier, le groupe Nu Look menait tambour-battant et faisait salle comble à toutes les soirées qu’il animait alors que ses compétiteurs ne pouvaient drainer une grande foule.

L’an dernier on n’aurait pas considéré le groupe Klass comme compétiteur du Nu Look puisque tout était chancelant pour cette nouvelle formation musicale. Richie et ses collègues musiciens ont su tenir malgré vents et marées, bien que certains aient pris Klass pour être mort-né. C’est un groupe qui, hier, cherchait à se frayer une voie dans l’industrie musicale haïtienne. Le maestro du groupe ne peut nier un tel fait. Il en est conscient. Ne dit-il pas dans la chanson « Move siyal » de Klass : « kote w ye a, se la m te ye, kote m ye a se la w vle ye »? A qui s’adresse t-il ? Nu Look doit relever ce défi. Aujourd’hui, Klass fait la une et ses musiciens récoltent ce qu’ils avaient semé. 

L’album « Confirmation » de Nu Look donnait la frousse à tous ses compétiteurs. C’est un album riche en substance et en diversité qui aurait dû avoir un succès beaucoup plus long. Je trouve que c’était le meilleur disque de l’époque. La chaleur qui s’en dégageait tenait les autres groupes très loin de la ligne de fond dans la compétition. On eut l’impression que Nu Look occupait tout l’espace. L’on se demande si Arly Larivière peut réinventer un tel succès ? Auteur de l’article –robert noël-www.caraibesfm.com D’après mes observations, Nu look va satisfaire les espérances avec sa nouvelle formule. J’ai quand même une idée du travail que font les musiciens de Nu Look aujourd’hui.

Si Arly Larivière respecte ses promesses consistant à maintenir la rythmique pure de l’Ensemble Nemours Jean-Baptiste et à ajouter de vives couleurs sur cette charpente musicale, Nu Look fera pâlir le succès de certains groupes musicaux. Quant aux formations musicales qui tardent à mettre leur CD en circulation, elles seront obligées de quadrupler d’effort pour au moins voir la silhouette de Nu Look au loin. Il faut rappeler aux groupes Djakout #1, Harmonik, Carimi, D’Zine, etc., que le temps presse, et que le public commence à s’impatienter. Si ces orchestres ne se sentent pas vraiment en pleine forme et veulent entrer  dans la course, je leur suggère de retourner sur la table à dessin pour retracer les lignes biaisées et pour recolorer leurs pièces, car le jeu exige beaucoup plus de substance qu’on ne l’aurait imaginé.

Arly Larivière veut se montrer à la hauteur de la tache. Il jure de ne pas échouer et ne veut pas conjuguer un tel verbe ni au présent, ni au futur. C’est pourquoi il s’applique à exercer le pouvoir de l’esprit sur la matière. D’après un ami proche de Nu Look, Arly va réussir dans sa nouvelle conquête. Dans l’esprit de tous ceux qui participent à la réalisation de ce nouveau CD du Nu Look, le succès est déjà garanti et se dessine dans l’intemporel. Il ne reste au maestro qu’à prendre les dispositions nécessaires pour sa concrétisation.

Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas nous dit Hermès Trismégiste. La réalisation est l’émanation de la pensée positive. Il est toujours bon de penser, de rêver et de trouver les moyens efficaces conduisant vers la concrétisation d’une idée. Nous savons, tout comme Arly Larivière d’ailleurs, qu’il ne pourra pas réussir sans le support et la participation des musiciens de Nu Look qu’il traite différemment aujourd’hui. Comme la dernière fois, il y a aussi des artistes invités qui participent à ce projet.

Un nouvel esprit anime Nu Look

Certains musiciens avaient pensé à se séparer de Nu Look, mais remarquant la qualité musicale et sonore du nouveau CD qui va être mis en circulation, ils décident de rester fidèles au maestro et à la formation musicale pour jouir et bénéficier du fruit de leur travail collectif. Tout nouveau, tout beau, dit le proverbe. Un nouveau concept musical va conduire Nu Look au-delà des barrières de la médiocrité du « son lari a » qui n’est qu’un prétexte de musiciens paresseux en perte d’inspiration. Un musicien important du Nu Look avait voulu couper le pont avec le maestro Arly Larivière après la séparation de Ralph Condé de cette formation musicale.

Ce musicien tenait à sa décision de quitter Nu Look en juillet dernier, après la tournée de l’orchestre en Martinique. Il avait fait une demande d’intégration auprès d’un maestro d’un autre groupe basé également à Miami, et qui se trouve aujourd’hui en bonne position dans la compétition. Ce musicien s’est vite ressaisi et il a opté pour accompagner Arly Larivière et Nu Look pour le meilleur ou pour le pire, dit-il. Manti l fè. Il sent plutôt venir le succès de Nu Look et la reconquête de la couronne avec ce nouvel album très diversifié.

Tous les groupes musicaux à succès aujourd’hui envahissent le même terrain. Deux d’entre eux ont encore des contrats à honorer en Haïti. Je suis sûr que leur succès, cette fois, ne sera pas aussi grand que celui qu’ils ont connu au cours de leur dernière tournée estivale. Je ne dis pas que leurs soirées ne vont pas réussir mais la participation des gens à ces bals sera moins intense. Nu Look sait qu’il ne doit et ne peut pas se battre dans cette arène pour l’instant. Pour y participer, il aurait besoin de solides éperons bien aiguisés. Le jeu est encore brutal, mais Nu Look connaît la faiblesse de ses adversaires et utilise une bonne stratégie pour émerger.  Il laisse le champ à tous ceux qui se croient bien armés pour le labourer. Mais il faut se garder de confondre vitesse et précipitation.

Nu Look joue t-il sa dernière carte « do or die » - réussir ou échouer?

Nu Look explore d’autres horizons. Le 27 octobre prochain, il sera à la Martinique pour honorer un engagement. Si mes occupations professionnelles me le permettent, je serai présent à cette soirée. Arly décide d’adopter une nouvelle formule musicale où la section rythmique devient plus dynamique. Je remarque que Gabriel Laporte simplifie sa façon de jouer en exécutant des riffs bien mesurés et en raccourcissant ses solos. Avec un tel style à travers tout le CD, Nu Look va réussir. Les guitaristes haïtiens et les claviéristes / keyboardistes pensent que ce sont les longs solos qui font danser les invités. http://haitiactualites.com

Je profite de l’occasion pour leur rappeler que c’est plutôt la section rythmique et un groove bien balancé qui font bouger les gens. Ils doivent aussi comprendre que les solos doivent être construits en choisissant des notes de la gamme liée à la tonalité de la pièce musicale. Quelques chansons du CD de Nu Look vont faire plaisir à un groupe de mélomanes, tandis que d’autres, par passion, partisannerie ou fanatisme pour un autre groupe, ne se sentiront pas touchés par tout le CD ou par aucune des chansons enregistrées sur le disque. Les goûts et les couleurs diffèrent d’une personne à une autre. Dialectique exige !

Malgré la capacité musicale d’Arly, certains doutent encore d’une remontée fulgurante du Nu Look. D’après mes calculs, Nu Look a beaucoup plus de chance de réussir que d’échouer, soit 99%. Certains fans se sentent encore inconfortables, sachant qu’Arly Larivière n’a jamais été un chanteur de pointe, de compas up tempo traditionnel, du konpa rèd. Arly a déjà prouvé qu’il sait comment s’y prendre pour réussir. Quel impact aura le CD de Nu Look si le public l’aime ou le contraire? Si le public l’approuve, au moins un des groupes à succès du moment va sombrer et céder la place à Nu Look. Je veux simplement parler des formations musicales les plus citées aujourd’hui. Je sais que la moins riche en substance ne pourra pas tenir pendant longtemps. Sak vid pa kanpe.

Si le public n’est pas satisfait du nouvel album, Nu Look va boire son café amer jusqu’à la lie - kafe l ap koule a ma. Je ne veux faire aucune prédiction, car cette industrie musicale est imprévisible. Certains pensent qu’Arly et Nu Look jouent leur dernière carte aussi aujourd’hui. Si Arly ne met pas une chanson-démo en circulation maintenant, c’est qu’il doute de la réussite du Nu Look et a peur du jugement du public, d’après certains observateurs. L’on se demande pourquoi il ne le fait pas? Attendons la sortie du CD entre novembre et décembre 2013, et faisons de janvier 2014 le mois déterminant pour ressentir l’effet et l’impact de cet album sur le monde. Le suspense s’intensifie de jour en jour. Attendons donc le jour J.
 
robertnoel22@yahoo.com

3359 fois lus

Est-ce que vous avez aimé l article?

1 2 3 4 5 Rating: 4.65Rating: 4.65Rating: 4.65Rating: 4.65Rating: 4.65 (total 20 votes)
comment Réactions (0 posté)