header Accueil | RCI en Page D Acceuil | Ajouter à vos favoris | RSS/Atom
RECHERCHER SUR RCI   Recherche Avancée »
 
Archives
Lun Mar Mer jeu Ven Sam Dim
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Newsletter
inscrivez vous pour recevoir le newsletter:


email Envoyer à un ami | print Version à imprimer | Add to your del.icio.us del.icio.us | Digg this story Digg this comment Réactions (0 posté)
Michel Martelly ou Mickael Martelly ?

par Classique News on 07 Mars, 2012 14:08:34

image
Le sénateur de l’Artibonite, François Anick Joseph a révélé certaines pistes, pouvant conduire à la vérification de la double nationalité du chef de l’Etat, Michel Martelly. Selon le sénateur qui est intervenu le 1er mars dans la presse, le président a effectué des déplacements aux Etats-Unis avec un passeport américain et une autre identité.

Michel ou Mickael Martelly ?

« Michel Martelly aurait voyagé à bord d’un vol de la American Airlines à destination de la Floride, en date du 21 novembre 2007, plusieurs parlementaires étaient à bord de ce vol ».

Le sénat a officiellement demandé à cette compagnie aérienne de lui faire parvenir la liste des passagers, mais le nom de Michel Martelly n’y figure pas. Anick Joseph suggère à ses collègues sénateurs de rechercher plutôt le nom de « Mickael Martelly ».

Anick Joseph a également dénoncé la lenteur affichée par la commission sénatoriale d’enquête dans le dossier alors que Michel Martelly refuse de présenter ses documents de voyage.

La collaboration de Michel Martelly dans la suite de cette enquête se révèle déterminante pour la ratification de son premier ministre désigné Laurent Lamothe. Pour le sénateur Joseph cette question doit être clarifiée avant d’aborder le processus de ratification du premier ministre.

« En refusant d’apporter ses documents de voyage à la commission spéciale sénatoriale, le président nie l’autorité du sénat, et dans ces conditions il ne pourra pas demander à cette institution de ratifier son premier ministre », a indiqué le sénateur François Anick Joseph.

Selon les prescrits constitutionnels de 1987, « pour être président de la République il faut « être haïtien d’origine et n’avoir jamais renoncé à sa nationalité ».

L’enquête continue malgré la démission du gouvernement

Le co-président de la commission spéciale sénatoriale enquêtant sur la double nationalité des hauts dignitaires de l’Etat, Joseph Lambert, a révélé ce 28 février que « L’enquête sur la nationalité des hauts fonctionnaires de l’Etat, ne parait pas trop important pour le moment en raison de la démission du gouvernement, mais la commission continue avec son enquête jusqu’au bout ».

Pour le nouveau co-président de cette commission, Moise Jean Charles, « la commission attend de pied ferme les documents de voyage du président Martelly. Une concertation avec les membres de cette commission sera envisagée en vue d’acheminer une lettre au chef de l’Etat pour qu’il présente ses documents de voyage. On ne saurait attendre indéfiniment le président de la République ».

Par contre, selon ce qu’indique le sénateur Nènel Cassy le mardi 28 février, une délégation de la commission s’est rendue à l’immigration pour effectuer des recherches dans le cadre de l’enquête. Les sénateurs ont obtenus tous les documents à leur portée concernant Martelly.

Pour le renouvellement du tiers du sénat : Martelly et Lamothe s’engagent

Le chef de l’Etat Michel Martelly s’est engagé le vendredi 2 mars à organiser les prochaines joutes électorales sénatoriales et des collectivités territoriales dans les plus brefs délais, devant les acteurs de la communauté internationale, au cours d’une réunion tenue au palais national.

Michel Martelly a insisté sur le fait qu’un conseil électoral permanent sera mis en place pour organiser les élections, aussitôt que son premier ministre désigné Laurent Lamothe sera ratifié.

L’ambassadeur de France en Haïti, Didier Le Bret, a souligné au chef de l’Etat Michel Martelly que les conditions pour la tenue des prochaines élections passent avant tout par la promulgation de la Constitution amendée et la formation du conseil électoral permanent.

Le Bret a profité de l’occasion pour affirmer que la France ne financera pas la remobilisation des Forces Armées d’Haïti (FAD’H).

Des individus armés, portant des uniformes ont été remarqués dans plusieurs zones du pays en démonstration militaire. La présidence de Michel Martelly pour laquelle le retour de l’armée est un projet prioritaire a toujours nié toute implication dans la mobilisation de ces « militaires ».

Gourgue déconseille à la présidence de publier le texte amendé

Le président du groupe de travail indépendant sur l’amendement de la Constitution de 1987, Gérard Gourgue suggère au président de la République de ne pas publier le texte amendé, reconstitué par un groupe de parlementaires assistés de membres de la société civile.

Les « conclusions de ce rapport se révèlent accablantes parce que tout le monde a triché ou triche dans cette affaire dans l’objectif de faire passer son point de vue, contrairement à ce qui a été voté réellement lors de la séance de vote des amendements en Assemblée nationale », explique Gourgue.

Les deux maires de Tabarre sous interdiction de départ

Le commissaire du gouvernement de la commune de la Croix des Bouquets, Mario Beauvoir, a pris des mesures d’interdiction de départ contre les deux maires de Tabarre (périphérie nord-est), Jean Frantz Théodat et Jean Bernard Chassagne, dans le cadre de l’incendie qui a ravagé une bonne partie du marché de Tabarre dans la nuit du 24 au 25 février dernier.

« Ils sont libres mais n’ont pas le droit de laisser le pays ni par voie terrestre, ni par voie maritime, ni par voie aérienne, pas avant que mon enquête n’arrive à terme », a prévenu le commissaire Beauvoir.

Par ailleurs, « un policier serait impliqué dans le dossier, et une correspondance a été adressée au directeur général de la police Mario Andrésol afin qu’il mette ce policier à la disposition de la justice », a poursuivi Beauvoir.

Un autre individu est très recherché dans le cadre de cette affaire, il s’agit de Jean Claude Alciné alias Ti Jean, a indiqué Mario Beauvoir. L’inspecteur en chef du commissariat de Delmas, Boyer Délin, a lui aussi diligenté une enquête concernant le mobile de l’incendie.

Le sinistre qui a causé d’importants dégâts sur le plan économique, est d’origine criminelle selon le commissaire du gouvernement de la commune de la Croix des Bouquets qui a ordonné d’appréhender six suspects.

Parmi ces personnes figurent le responsable du marché, Saint Jean Venus, le chef de sécurité du marché et 4 autres agents de sécurité qui sont déjà derrière les barreaux à fin de fournir des éléments d’informations pouvant faciliter la clarification sur les faits.

Ce marché contenait plus de 220 compartiments. Plus de 12 mille marchandes et marchands, contraints de laisser les marchés Tête Bœuf et Hyppolite (centre-ville), à cause d’incendies similaires, s’y étaient établis.

Décès de l’ancien président de la chambre des députés

L’ancien président de la Chambre des députés (48 eme législature), Eric Jean Jacques est décédé ce samedi 3 mars en République Dominicaine à l’âge de 62 ans.

Il est mort suite à une longue hospitalisation pour un cancer de la prostate. La dépouille de l’ancien député de la plateforme Lespwa, transformé aujourd’hui en Inite, sera rapatriée en Haïti, demain 6 mars. La date des funérailles n’est pas encore annoncée.

Haïti et Venezuela paraphent un accord de 369 millions de dollars

Un accord de 369 millions de dollars a été paraphé ce 3 mars par le ministre des affaires étrangères Laurent Lamothe et le vice ministre des affaires étrangères du Venezuela, Temir Porras, à Port-au-Prince, à l’issue du sommet Haïti-Venezuela, qui a duré deux jours.

L’accord concerne le financement de 9 projets touchant à l’agriculture, l’éducation, le logement, la santé et la reconstruction du parlement entre autres.

Le Venezuela s’engage également dans le cadre de Petrocaribe à augmenter le nombre de barils de pétrole à Haïti de 14 mille par jour à 20 mille par jour. [jep kit gp apr 05/03/12 9 :45]



293 fois lus

Est-ce que vous avez aimé l article?

1 2 3 4 5 Rating: 5.00Rating: 5.00Rating: 5.00Rating: 5.00Rating: 5.00 (total 16 votes)
comment Réactions (0 posté)